Le béton imprimé et le béton désactivé, deux revêtements pour un extérieur réussi

Le béton est l’un des matériaux les plus utilisés dans les constructions. Il est possible de le retrouver dans plusieurs parties de nombreux bâtiments. Il est aussi bien apprécié pour sa résistance et sa capacité à servir comme revêtement de qualité pour l’extérieur. Il existe deux principaux types de béton utilisables pour aménager l’extérieur d’un bâtiment, le béton imprimé et le béton désactivé. Zoom sur ces formules de revêtements décoratifs.

Qu’est-ce que le béton imprimé ?

Le béton imprimé est un béton décoratif utilisé pour l’agencement des garages, patios, plages de piscine, allées de jardins et terrasses. Il peut aussi servir dans la création de pavages, trottoirs et rues piétonnes. Ce type de béton offre différents avantages non négligeables pour les aménagements extérieurs.

En effet, il permet notamment de bénéficier d’un sol en béton ciré idéal pour les besoins décoratifs et esthétiques. Il est aussi disponible en plusieurs coloris, est facile d’entretien et reste abordable. Son installation est également assez facile bien qu’il soit préférable de solliciter un spécialiste du béton imprimé pour profiter d’une finition parfaite et pour savoir comment faire béton imprimé.

Que faut-il retenir du béton désactivé ?

Le béton désactivé ou béton lavé est aussi un béton très utilisé pour rehausser la décoration d’un bâtiment. Il peut servir pour l’agencement des terrasses, espaces extérieurs et allées de jardins. Il a l’avantage d’être agréable au toucher et d’apporter une esthétique particulière aux installations.

Il est aussi apprécié pour sa grande résistance aux éléments extérieurs, son adaptabilité et sa facilité d’entretien. Son aspect granulaire lui permet également de disposer de propriétés antidérapantes et d’une bonne durabilité.

Cependant, sa réalisation est assez coûteuse et technique, d’où l’importance d’une intervention professionnelle telle que celle d’une entité de Liège, comme une de celle que vous trouverez sur www.tafsquare.com/fr/.

Comment réussir leurs mises en œuvre ?

La réalisation du béton imprimé et celle du béton désactivé sont assez différentes. En effet, on obtient du béton imprimé e, appliquant une empreinte par pression sur la surface du béton. Cette surface en question est préalablement recouverte d’un durcisseur coloré. Cela permet d’agrémenter de motifs ou de couleurs supplémentaires le relief du béton. Cette opération peut être effectuée par un expert en béton imprimé liège.

Le béton désactivé, lui, on l’obtient grâce à un produit désactivant que l’on pulvérise sur la surface fraîche du béton. Les granulats utilisés lors de la création du revêtement sont alors mis à nu et la variation de la granulométrie des graviers permet de produire différentes textures.

Le béton imprimé ainsi que le béton désactivé constituent tous les deux d’excellentes idées de revêtements dans les habitations. Il est cependant nécessaire d’opter pour le type le plus adapté aux infrastructures, mais aussi au style de décoration et aux besoins.

Trouver un spécialiste de la gravure en ligne
Quel cuir choisir pour son fauteuil club ?